CLOS HAUT-PEYRAGUEY // Dominik LOBERA

Situé au centre de l’appellation, Clos HAUT-PEYRAGUEY voisine avec huit des dix premiers crus classés de Sauternes. Peyraguey dont le nom signifie « colline » ou « promontoire », est une ancienne baronnie acquise au XVIIIè siècle par le président du parlement de Bordeaux qui se fit guillotiner à la Révolution. C’est à ce moment-là que Monsieur Lafaurie se rendit acquéreur du domaine sous le nom de Pichard-Lafaurie.

Entre 1864 et 1879 cette propriété est passée des mains de Monsieur Saint Rieul Dupouy à celles du Comte Duchatel. C’est lors du partage de l’héritage de ce dernier en 1879 que le domaine a été scindé en deux : une partie a été baptisée Lafaurie-Peyraguey en hommage a Monsieur Lafaurie qui lui avait donné renommée et prestige et les terres les plus élevées en haut de la colline de Bommes seront nommées Clos Haut-Peyraguey.

Ces dernières furent acquises alors par un pharmacien parisien, Monsieur Grillon. Martine Langlais-Pauly, l’actuelle propriétaire est née dans les bâtiments d’habitation jouxtant les locaux techniques, dès son plus jeune âge elle s’imprègnera de cette culture du vin si chère à son coeur.

Depuis plus de 10 ans, Dominik LOBERA arpente le monde pour tramer, tisser, comprendre et tenter de proposer un regard. L’artiste propose un voyage en Arts Visuels qui se tissera agréablement, curieusement avec les saveurs du château accueillant. Ses traces de mémoires sont des séries de travaux picturaux issues des différentes résidences d’artistes menées autour du monde, de l’Asie à l’Afrique en passant par l’Amérique du Sud.