Château BASTOR-LAMONTAGNE // NES

33210 Preignac
Tél : 05 56 63 27 66
GPS 44°33″55,5″ »N – 0°18″41, 5″ »O
> Ouvert au public du Lundi au Samedi de 11h00 à 13h00 et de 15h00 à Samedi
> Fermé Dimanches et jours fériés
> Visites guidées en français et en anglais
> Dégustation gratuite

Le domaine de BASTOR-LAMONTAGNE appartenait en 1711 au Roi de France, successeur en Guyenne du Roi d’Angleterre. Le 16 juillet 1711 il est cédé au Sieur Vincent de la Montaigne, Conseiller au parlement de Bordeaux. Sur la carte de Belleyme établie à la fin du XVIIIème, « Bastore » constitue alors un domaine important, dont l’option viticole était déjà très marquée, même si ses activités restaient basées sur la polyculture.

Le véritable démarrage viticole du cru sera l’oeuvre, au XIXème siècle de a famille Larrieu, et plus particulièrement d’Amédée Larrieu, déjà propriétaire du Château Haut-Brion à Pessac. Il acheta le domaine de BASTOR-LAMONTAGNE en 1839 à une époque où les vins liquoreux étaient très prisés. La culture de la vigne devient alors l’activité principale du domaine. Vendu en 1936, par un descendant des Larrieu, le vicomte de Larochebrochard, le Château BASTOR-LAMONTAGNE appartient aujourd’hui à Foncier-Vignobles.

De l’obscurité à la lumière, de la chaîne à la dentelle d’acier… Sa signature artistique faite de chaînes de tronçonneuse lui a valu d’être surnommée la « dentellière de fer » par la presse.

NES entraîne le visiteur dans son univers tantôt baroque, tantôt plus ludique, tous deux se rejoignent avec le même objectif : redonner une seconde âme à des éléments industriels oubliés, jouer sur les apparences, la lumière et les contrastes, traiter des matières premières à connotation très dure, jusqu’à les guider afin qu’elles se révèlent d’une douceur et légèreté incroyable… Ambivalence entre la forme et la matière, subtilité du langage plastique, détournement des matériaux, on imagine un monde parallèle où le passé et le futur s’entrechoquent lorsque Nes redonne une autre vie aux objets et matières abandonnées.